【SEGA❤︎SATURN】27 ans d’espace-mémoire inclus dedans

Over Jump Rally (c’est son nouveau petit nom) continue de rouler sa bosse. C’est pas encore ça pour le comportement de la Delta mais Lumen et Nanite continuent d’impressionner.

1 « J'aime »

Quel nom parfait. Par contre, je ne suis pas hyper fan de la largeur des routes, qui semblent moindre que dans l’original et qui laisse donc moins de liberté aux voitures pour (magistralement) chasser du cul.


Ayé, la version finale de Grandia Saturn en Anglais est enfin sortie hier.

v1.0.0 (6/18/2022)

  • Minor typos were corrected.
  • Splash Screen Added

Tandis que des bricolos rendent sans fil le 3D Control Pad, ça me fait penser qu’on n’a pas posté ici l’interview richissime en anecdotes et révélations de l’ingénieur derrière cet appareil.

1 « J'aime »

J’ai tiqué également mais je te rappelle que le concept du projet est de reproduire les vraies routes américaines qui ont servi de modèles au jeu (à l’époque où Sega Rally était encore un jeu de traversée des États-Unis d’Ouest en Est) donc m’est avis qu’on ne peut pas totalement lui reprocher d’être plus fidèle aux routes originelles.

Dans l’article cité par Kanu :

Did you know that when disassembling the Virtua Gun, there is space for AA batteries at the barrel and grip? You can insert the batteries as a weight. The recommendation is to put it only in the grip. The weight balance of the light gun will be better, and it will be easier to play! It was my idea to create a space for batteries.

Évidemment les témoignages pleuvent et apparemment, c’est très convaincant. Je me souviens qu’un flingue de la Famicom proposait une astuce similaire.


1 « J'aime »

Intéressant, et moi qui pensait que toutes les boites de CD se valaient.

Wow merci je ne savais même pas qu’on pouvait encore trouver aussi facilement des boîtiers wide en 2022… Plus besoin d’acheter des pauvres Greatest Nine ’98 en junk pour les désosser sauvagement comme des bébés phoques sur la banquise.


Une petite partie de Densha de Go! EX avec le Densha de Go! Controller dédié. Cette version avait pour particularité de proposer une version de la Yamanote sous la neige. Bon, évidemment, le jeu tire moins bien partie des forces de la Saturn que Vampire Savior.

La console a toutefois des circonstances atténuantes car gestation de ce portage fut assez compliquée. Le jeu d’arcade sorti fin 1996 avait été un petit phénomène et le portage PS1, sorti pile poil pour noël 1997, avait fini par passer le million d’exemplaires. La version Saturn aurait dû sortir en mai 1998 via Flex…

… Avant que la boîte, qui devait également éditer Estpolis Denki III / Lufia III sur PlayStation la même année, ne mette soudainement la clef sous la porte. Takara, qui construisait la manette dédiée pour Flex, s’est ainsi retrouvé à éditer cette version en octobre 1998, un mois avant la sortie de la Dreamcast.

image
– Mais chef, y a pas de bouton Select sur Saturn ?
– Chut.

Ce n’est, du coup, pas le portage le mieux programmé du catalogue Saturn, loin de là. Par contre, cette version est la première à proposer un mode « Free » sans limite de temps, et elle propose de chouettes musiques arrangées en pistes Redbook.

1 « J'aime »

Tellement de taf en ce moment que j’ai complètement zappé le début de la SGDQ 2022, alors qu’il y a déjà eu deux jeux Saturn dans les toutes premières speedruns.

Bulk Slash en 17m45s

NiGHTS into Dreams… en 23m10s

C’est l’heure de l’annuelle vidéo « Panzer Dragoon Saga est le meilleur RPG auquel personne n’a joué » ; celle-ci est particulièrement complète et déborde pas mal sur les questions de la préservation et de l’émulation des anciens jeux vidéo sortis sur des architectures ésotériques, même si je le trouve bien dramatique et défaitiste concernant le destin commercial du jeu quand on voit tout ce qui ressort sur les formats actuels. Sans parler de la fin pseudo-conspirationniste « Sony nous cache Metal Gear Solid expres pour faire plaisir aux actionnaires » qui me fait doucement rigoler mais bon…

Je crois que c’est le moment de poser toutes les questions que vous voulez à Naka, il est chaud bouillant pour répondre, comme ici pour la fameuse histoire « STI voulait utiliser le moteur de NiGHTS pour développer Sonic X-Treme et Naka les a envoyé paître » sur laquelle la Segasphere américaine se dispute depuis plusieurs années.

Ca fait longtemps que ça me travaille d’écrire un long papier sur Naka, mais entre sa tendance à changer de version au fil des ans et les inimitiés qu’il s’est créées dans toute l’industrie (dont Naoto Ohshima parmi les dernières en date), avec son cortège de mensonges et de grossissement de trait qu’on doit à des personnes jalouses ou revanchardes, difficile de déterminer quelle version est la bonne. Le résultat risquerait d’être rébarbatif aussi bien pour le lecteur que pour moi, quand bien même ses 15-20 premières années dans l’industrie sont passionnantes et qu’il était un programmeur hors pair.

Exemple parmi d’autres, l’annulation du jeu Dreamcast Geist Force, imputée à Naka par l’un de ses devs et qui a fait l’objet d’un article publié il y a quelques mois :

Ce à quoi Naka répond :

Je pense que les différents échos ne sont pas forcément incompatibles. L’histoire de Geist Force me paraît particulièrement bizarre car j’imagine mal un Japonais parler si directement – même en ne se croyant pas écouté – mais, dans le cas de Sonic X-treme, je trouve les deux pendants de l’histoire finalement assez cohérents. On a suffisamment de preuves que Naka n’était ni partageur ni sympathique et que c’était, du reste, la mentalité générale chez Sega : mettre les différentes équipes en compétition directe pour en tirer le meilleur. Perso, j’ai d’autres histoires de devs chez Sega (au Japon) qui accusent Naka d’avoir savonné la planche de leur projets ou dénigré leur boulot.

Ce que je me demande, c’est si la réputation de Naka de chieur et ses antécédents de conflits avec SOA sur Sonic ne servaient pas aussi au Japon à refuser plein de trucs sans froisser leurs interlocuteurs américains ? No offense mais Sonic X-treme avait l’air d’aller nulle part, Geist Force se serait probablement planté commercialement… On avait peut-être besoin de quelqu’un pour représenter le « Non. » ?

J’ai déjà plusieurs fois remarqué cette méthode dans diverses boîtes japonaises où un personnage influent et connu pour être difficile est, comme par hasard, systématiquement la raison de trucs qui ne se font pas… Jusqu’à ce qu’on gratte un peu (ou que l’intermédiaire « rapportant » les décisions dégage de la boîte) et qu’on découvre que le mec accusé des refus n’avait manifestement jamais entendu parler des projets en question → projets qu’il aurait très possiblement effectivement refusés, mais n’en a même pas eu le loisir.

Perso, la seule histoire qui me fait réellement tiquer dans les affres récentes de sa communication brindezingue sur Twitter, c’est le coup de la photo stalinienne pour l’anniversaire de NiGHTS. Ça démontre clairement une mentalité dangereuse et, si tu commets ce genre de bassesse inoffensive quand tu es au chômedu et n’as aucun pouvoir de nuisance sur un individu qui t’es antipathique, que faisais-tu quand tu avais de l’autorité hiérarchique et une influence considérable sur des gens dans ta boîte ?

2 « J'aime »

Il me semble que c’est justement depuis la publication de cette photo caviardée qui lui a coûté une partie de son public qu’il se met à répondre à toutes les questions relatives à son histoire, même s’il lui arrivait d’aborder le sujet avant cela, notamment lors de la publication de la seconde partie de la rétrospective d’Okunari sur la Mega Drive il y a quelques jours. Il a vraisemblablement conscience d’être allé trop loin et cherche à rattraper le coup en faisant plaisir à ce qui lui reste de fans (et vu le nombre de réponses dubitatives voire offensives qu’il se prend depuis, il peut difficilement ignorer le problème).
J’avais déjà eu des échos de lui le présentant comme un programmeur brillant doublé d’un trou du cul élitiste et insupportable et cette histoire n’a pas vraiment aidé à me le rendre plus sympathique.

Je n’avais pas pensé à la théorie du bouc émissaire, mais c’est effectivement une probabilité.

Finalement, ce sont des gens bien, chez Kadokawa.
Isekai Ojisan est dispo sur Netflix (il me semble sur tous les territoires).

Quake sur Saturn…

Quake sur PC…

Quake Saturn sur PC !

Source
Modder ‘JaycieErysdren’ (Twitter link) is currently working on a project that aims to port the Saturn version of Quake to the PC. The modder has used a Blender plugin which can grab all textures and geometry, and assign materials to match it all together. As such, a downloadable version of this mod should appear online pretty soon.

(Ah flemme, j’ai effacé par mégarde mon post précédent sur la loca de Baroque)

La communauté est, sans grande surprise, déjà en train de coller la nouvelle trad’ PS1 sur la meilleure version de Baroque, du coup tu toucheras pas à la version PS1. Voilou.

2 « J'aime »

Le mec de la Saturn portable fait mumuse avec la PCB de la console pour rajouter les différentes cartouches d’extension en « natif » dans la console.

1 « J'aime »

La prochaine collection à utiliser le Zebra Engine sera Idol Janshi Suchie-Pai Saturn Tribute, dispo le 8 décembre 2022. On peut présumer que les problèmes de lag et de frameskip auront cette fois peu d’impact sur l’expérience.

La collection inclura tous les épisodes Saturn mais je suppose sans prendre de grand risque que Suchie-Pai Remix et Suchie-Pai II seront censurés, ce qui contredit un peu l’intérêt d’inclure Suchie-Pai Remix aux côtés de Suchie-Pai Special. Boah, le plus important dans l’affaire est que l’étonnant et sous-estimé jeu d’aventure / slice of life Doki Doki Nightmare, sorti en 1998, soit bien présent. Notez tout de même une jolie douille : le fan disc Secret Album sera filé en DLC gratuit mais exclusif à l’édition limitée.

1998 print ad for Shining Force III, The House of the Dead, and Panzer Dragoon Saga on the Sega Saturn.

Wow, je n’avais jamais vu ce truc.

image

Je me demande combien de jeux ont eu droit à un gros packaging SamsungSaturn dans ce genre. Satakore en recense quatre : VF2, Sega Rally, Sega WorldWide Soccer et Panzer Dragoon (sans compter les bundles genre Nights).