[Boulette's Tourist Information Center] On ne voyage jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va

Vu qu’il y a quelques « Globe-trotters Misanthropes » par ici, il semble nécessaire d’ouvrir l’« Office du Tourisme Boulette » pour partager bons plans, expériences et pourquoi pas quelques photos de nos pérégrinations anthropologiques

Comme toute démarche du genre Humain est forcément intéressée, je sollicite l’expertise des aventuriers de ces lieux

Nous partons à Oslo Vendredi avec ma douce, pour 3 jours, sans les enfants, nous avons déjà dégrossi les POI’s principaux mais si vous avez des conseils, bons plans ou des endroits tant diurnes que nocturnes, que nourriture(s), culturels ou musicaux… Je suis preneur

(Ah on sera logé en Appart-hôtel pas loin de la gare centrale dans le quartier du Grønland, juste à côté d’une épicerie asiatique promis je l’ai pas fait exprès)

2 « J'aime »

Salut Maze, c’était comment le périple? Vous avez dû pas mal courir pour voir un maximum en 3 jours.

Jamais encore mis les pieds à Oslo mais il ont une petite boutique, Adamstuen Retro, hyper planquée et a priori bon esprit (JV, LP, Magic, etc…). C’est dans ces échoppes un peu fourre-tout qu’on trouve encore parfois des occasions intéressantes.

2 « J'aime »

Coucou @Kanu, j’avais prévu de faire un petit topo pour ceusses qui seraient susceptibles d’aller y faire un tour et ton message me force à sortir de ma procrastination :642:

C’était très chouette en plus on a eu du soleil durant tout notre séjour donc bien cool, températures dans les 10/12° donc c’est tout à fait tenable, j’étais en pull la plupart du temps

Nous sommes parti de Toulouse un peu après 6h du matin le Vendredi, escale à Munich 30 minutes donc pas le temps de flâner mais amplement le temps de prendre notre correspondance, arrivée sur Oslo à 10h50, on saute dans le train et à 11h30 nous sommes à la gare centrale d’Oslo à 1 station de métro de notre lieu de résidence ou à 10mn à pieds en trainant la valise

J’en profite pour parler transports Aéroport – Centre Ville, si vous avez un Oslo City Pass (car vous voulez aller faire un tour des « nombreux » musées ou profiter de quelques réductions bienvenues) ou un abonnement transport tout court il faudra tout de même prendre un billet jusqu’à Lillestrøm (86 Kr soit environs 9€), il existe un autre opérateur qui s’appelle Flytoget qui est 2x plus cher (220Kr), n’est pas plus rapide et pas plus fréquent

Parenthèse sur le City Pass : il comprends un accès illimité aux transports en commun (Metro, Bus, Tram, Train et Ferry pour aller dans les îles) sur les zones 1 et 2 ce qui permet déjà pas mal de choses, contrairement à ce que l’on lit en ligne il est possible de l’avoir dès l’arrivée à l’aéroport, il suffit de télécharger une appli et l’activer à partir du moment où l’on en a besoin, il est disponible pour 24/48/72h réelles donc à activer au moment de monter dans le train, vu que nous sommes parti le Lundi matin nous avons pu l’utiliser pendant tout le séjour (prix pour 72h 800 Kr par personne) c’est vite rentable vu que les entrées musées sont entre 140 et 200 Kr) qu’il y a quelques réducs en restaurants (pas testé mais j’y reviens) ou sur des activités comme la balade en bateau dans les Fjords

Surprise en arrivant un SMS nous annonce que l’appartement est prêt, logiquement prise à 16h00 mais comme on a déjà le code on se dit que l’on va tenter, bonne pioche, on peut poser les valises même si il y avait une bagagerie

Appartement petit mais fonctionnel, quartier cosmopolite à 5 minutes à pieds des artères principales c’est bien cool (en plus y’a une méga épicerie asiat juste à côté)

Forenom Aparthotel

Nous avions pris un ministudio mais si l’on devait recommencer on prendrait peut être la taille au dessus mais c’était déjà très bien, le balcon était très cool également

Une fois les bagages posés on part se balader en ville, architecture sympa, on fait tout à pied histoire de s’imprégner des ondes de la ville et faire un peu de repérage, découverte à côté de la salle de concert Spectrum de l’Oslo Street Food un food-court super sympa, sur les tables un QR code pour commander en ligne et récupérer dans les échoppes, c’est là que l’on se confronte aux tarifs de la Norvège, ça pique… une bière c’est environs 80/90 Kr, un plat street-food entre 150 et 200Kr… On le savait mais ça surprend quand même

Sur la route vers le palais nous croisons un petit souvenir de France :

Nous continuons la balade, partons sur le port et mangeons un super sandwich dans un foodtruck sur le port (top qualité de pain, saucisse fumée, poivrons grillés, oignons confits, pickles et sauce BBQ maison)

Un coup d’oeil sur l’opéra et une balade sur le toit, une escale à Espresso House pour un café et une viennoiserie (80Kr par personnes) puis retour sur le coup des 17h30 à l’appartement non sans passer dans une des nombreuses échoppes pour faire quelques courses pour le petit dej, les sandwiches du midi et le repas du soir histoire de limiter un peu les coûts

Info qui peut avoir son importance :

La seule chose que l’on trouve dans les supermarchés c’est de la bière jusqu’à 5° et seulement jusqu’à 20h (18h le samedi et pas le dimanche après il y a des cadenas sur les frigos) une Heineken en 33cl c’est 35Kr (la pièce pas le pack) pour le reste c’est vendu dans les magasins d’état jusqu’à 18h et 15h le samedi, un bouteille de vin de base c’est dans les 150Kr

18h30 il fait soif et donc direction un pub repéré un peu plus tôt, c’est vendredi soir, on boit un coup en terrasse parce qu’il fait bon, ambiance super sympa et bonne enfant, les Norvégiens sont vraiment très cool ce n’est pas une légende et pas mal de jeunes sont bouteille à la main mais pas de souci ambiance cool

Tarif pour une Ipa en 40cl 92Kr, un verre d’un Chardonnay pas top 120Kr (la bouteille est à 420Kr)

On rentre manger un bout et comme nous sommes debout depuis 3h du mat on s’écroule devant la télé

Samedi on prends le bus pour Bygdøy, le ferry ne circule plus en Octobre et finalement c’est pas si mal, ça permet de voir les quartiers résidentiel depuis le bus, 30mn plus tard arrivée sur la péninsule de Bygdøy


3 Musées sur place :

Le Kon-Tiki que j’ai trouvé vraiment passionnant, Thor HEYERDHAL est mon nouveau héros

Le musée du FRAM visiter le bateau et s’imaginer à l’intérieur est assez magique

Le musée de la Marine fait un peu plus en speed ma douce en avait marre des Bateaux mais très bien également avec un travail assez dingue sur les maquettes des différents bateaux et l’évolution de la navigation

Comptez un peu plus d’une heure dans chaque musée (plus 67mn si vous voulez voir le documentaire Oscarisé du Kon-Tiki)

Le musée des Bateaux Vikings était malheureusement fermé tout comme le Musée Munch (un tout nouveau ouvre le 22/10…) ou le Musée National, Ragnhild étant totalement hermetique à l’art contemporain nous avons fait l’impasse sur le Musée Astrup FEARNLEY qui se trouve sur le port

L’après-midi un coup de bus histoire d’économiser les pieds et visite du Musée Folklorique Norvégien

Gros, Gros coup de cœur surtout à l’extérieur

Le musée se divise en deux parties, une partie avec les objets, costumes de différentes époques et sur les objets religieux mais surtout à l’extérieur différents quartiers de différentes époques, une ferme, des maisons de 1800 avec visite de l’intérieur et des appartements de différentes décennies avec les objets de l’époque, c’est impressionnant de voir un appartement avec une cuisine « moderne » du début du siècle

Petites photos pour @Tanguy , @Grimer et @Onosendai

Du monde en tenue folklorique, des animations, on y a passé pas loin de 3h et on serait bien resté un peu plus mais à 17h00 fin des accès (chose à prendre en compte sur Oslo, les musées ferment tôt mais le reste plutôt tard)

Retour en bus jusqu’au port, on remonte tranquillement, on veux changer de bar mais pas de paiement en cash au Wild Rover nous retournons donc au Sir Winston’s Public House bon accueil et bonne musique, retour au bercail, petit passage au magasin asiatique (tarifs très cool pour la Norvège, pas mal de produits frais on se fera donc des crevettes au basilic thaï au menu ce soir, un kilo de crevette, une belle botte de basilic, un peu d’ail rose, du piment, des poivrons, des carottes, du lait de coco et de la cive pour 180Kr donc très soft niveau prix pour la Norvège les crevettes étant déjà à 110Kr)

On tente le X-Factor local à la télé pour vite passer sur le Chromecast intégré, on regarde la télé mais vite c’est elle qui nous regarde :fantom_blue:

Dimanche matin c’est la plus belle journée, c’est ce qui était prévu et c’est tant mieux

On file sur le port pour une « croisière sur les Fjords » durée 2h avec l’Oslo Pass 300Kr par personne donc bon deal (360Kr sans)

Deux départs : soit 10h30 soit 13h, le premier est conseillé car beaucoup moins peuplé

Nous montons à bord de l’Helena

et choisissons la Poupe (en hauteur et qui permet de prendre des photos après avoir profité) un conseil mettez vous sur Babord la vue est meilleure

Balade commentée en Anglais, Smooth Jazz en fond sonore, Equipage super cool et possibilité de boire un coup ou grignoter quelques crevettes (It’s allways Five O’ Clock Somewhere) on avait autre chose de prévu après donc on passe mais la balade était vraiment cool avec beaucoup d’infos sur les différentes îles, les quartiers d’Oslo en bord de Fjord, les cabines de bain et leur utilité durant la Prohibition ou l’ancien Aéroport… Fortement conseillé

Retour sur le plancher des vaches, direction les hauteurs d’Oslo, enfin c’est ce qui était prévu à l’origine :face_with_raised_eyebrow:

Pour nous reperer nous utilisions l’application de la régie locale de transport, très pratique il suffit de noter où l’on veux aller et nous est proposé les différents mode de transport sous forme de liste qui donnerait une crise de priapisme à tout les petits Ono de la terre, mais le nom des stations en Norvége est fourbe et à une lettre près t’envoi à l’opposé de ta destination souhaité, pour un malheureux L en plus dans ma recherche nous tombons dans un quartier résidentiel, certes très sympathique rappelant fortement les Pays-Bas mais à l’opposé du musée du Ski et son Tremplin/Vue panoramique visé à l’origine :hypnodisk:

On profite de l’attente pour manger nos sandwiches (bah oui en périphérie les métros sont un peu moins fréquents mais 15mn ça reste plus qu’acceptable)

Retour dans le métro, c’est la ligne utilisée l’hiver pour aller skier mais en été on croise des gens sac de golf à l’épaule ou VTT de descente sous le bras (de tout âges) direction les hauteurs d’Oslo, rien que la vue durant le voyage, passage en forêt, maisons de dingues, vues de malade, ça présage du bon

Arrivée en station un peu de marche, ça grimpe un peu, pour accéder au musée du Ski (sympa même si Ragnhild est restée un peu hermétique) et surtout son tremplin et la vue depuis celui-ci

Une vue à 360° sur tout Oslo et les Fjords

Autours quelques balades à faire mais pas forcément le temps donc retour vers le centre pour manger une glace sur le port Madame ayant une idée précise de la glace qu’elle veux la recherche a pris un peu de temps ^^ la glace trouvée je repère un truc que je ne pensais pas voir à Oslo, un Sauna-Baignade dans le Fjord mais j’avais oublié mon maillot :sweat_smile:

Toute plaisanterie mise à part j’aurais bien tenté le truc ça doit être une expérience sympa

Il est bientôt 18h30, nous voulions tenter les Shuffleboards du The Scotsman mais c’est une privatisation du sous-sol because Covid donc pas jouable, tant pis on va boire un coup, vite fait l’ambiance est pas top et la musique naze mais les frites sont bonnes (59Kr), l’aïoli aussi (commande au bar avec le numéro de table)

Retour au bercail à pied histoire de profiter encore un peu de la ville et de son énergie, il est bientôt 20h, nous sommes dimanche soir, il y a du monde dans les bars et dans la rue, l’ambiance est cool mais il faut penser à rentrer et faire les bagages…

Bref un bon week-end, de belles découvertes et quelques regrets de ne pas avoir au moins une journée de plus même si nous avons eu pas loin de trois jours pleins

Ca faisait pas loin de 10 ans que nous n’avions pas pris un peu de temps juste pour nous deux voire des vacances tout court donc ça recharge :wink:

Le centre d’Oslo n’est pas immense et me fait penser un peu à Bordeaux depuis son « évolution » piétonne

Les restaurants sont magnifiques, beaucoup ont des noms façon Franponais (mention spéciale pour Pastis Bistrobar et pour L’escalier qui n’est pas un resto mais un magasin de fringues…

Les transports en commun sont top et super fréquents

Il y a énormément de « Poumons Verts » dans la ville et surtout autour j’aurais aimé avoir le temps de m’y poser avec un bouquin, juste me poser à écouter le vent ou de m’y balader, encore plus d’aller me perdre sur une des îles, une partie des musée étant faite ce sera pour la prochaine si prochaine il y a (c’est fort probable)

D’un quartier à l’autre l’architecture change mais ça reste cohérent le moderne se liant à l’ancien de super façon

La ville est vivante sans être étouffante c’est surprenant, on ne se sent pas perdu tout en étant dépaysé

Bref je n’ai pas pris la claque d’Amour que j’ai eu avec Edinburgh (je ne sais pas pourquoi mais cette ville m’a cueilli) même si je pense que je pourrai vaciller avec un jour ou deux de plus et quelques balades plus « sauvages » (Ragnhild n’est pas une grande marcheuse et n’attends pas les mêmes choses que moi dans la découverte d’une ville comme s’y perdre chose que j’adore faire)

Les gens sont adorables et tu pourrais te promener un slip sur la tête que ça ne choquerai personne je pense, en revanche le service de sécurité des bars ne te laisserai pas rentrer

Belle découverte mais un arrière gout de « Encore »

Quelques « Pro-Tips »

  • Pensez à voir ce que votre banque prévoit pour les paiements hors Europe, de notre côté carte Visa de base à la BNP, pas de Distribanques partenaires sur place donc 2.90% de commission +5€ pour les retraits et 2.90% et 90cts par paiements carte bleu. Attention les « minibank » dans les 7-Eleven (il y en a partout) et autres magasins ou même les distribanques à la gare centrale (Oslo S) prennent une commission supplémentaire, préférez les automates de la banque nationale (à voir aussi si en changeant de carte ça ne vaut pas le coup, avec un peu plus de préparation j’aurais pris une Visa Infinite qui aurait été financée par les commissions)

  • Si vous avez le temps à l’aéroport vous avez accès au Duty Free vu que vous sortez de l’Europe (utile si vous voulez quelques quilles ou une bouteille d’autre chose sans avoir à craquer votre PEL)

  • L’Oslo City Pass est plus que conseillé si vous voulez faire un peu le tour des musées, sinon un pass transports en commun sera certainement suffisant (totalement nécessaire pour aller faire un tour dans les alentours de la ville)

  • Téléchargez les applis VY et Ruter (transports en commun) et Oslo Pass (si il y a lieu)

  • Prévoyez un peu de budget sur place, la vie est vraiment chère (je m’attendais à Paris ou Londres un peu plus mais c’est encore un cran au dessus même en prévoyant pas mal de choses en autonomie)

A la louche depuis la Province c’est 1000€ les 3/4 jours pour 2 personnes

496€ pour les vols (Lufthansa Eco) et le logement (via Edreams c’est souvent la plateforme la moins chère)

170€ pour le City Pass (avec la com de la banque)

350€ pour les activités sur place sans faire de « gros » extras

Je n’ai pris que peu de photos n’ayant que mon téléphone avec moi mais surtout quand je pars ailleurs c’est surtout pour prendre « l’énergie » des endroits que l’on visite, le temps que tu « shootes » c’est un truc que tu risques de rater et comme c’était court comme séjour je voulais profiter j’avoue

Si vous avez l’occasion c’est un endroit à voir, nous avons eu de la chance à cette période d’avoir les conditions météo que nous avons eu et j’ai très envie de voir en été la façon dont les gens vivent, suffisait de voir Samedi et Dimanche le nombre de personnes dans les parcs et en balade « nature » du côté de Huk par exemple pour donner envie d’en voir plus

Olso est magnifique et ses habitants fascinants, je conseille fortement, y’a tellement de choses que tout le monde peut y trouver son compte je pense

8 « J'aime »

Tellement de mercis, Maze.

Ragnhild n’est pas une grande marcheuse et n’attends pas les mêmes choses que moi dans la découverte d’une ville, comme s’y perdre, chose que j’adore faire.

Oh, comme ça résume bien toutes mes vacances… Je suis un flâneur-né et même dans les villes que j’habite, la déambulation est un plaisir infini. L’appel d’une rue d’où émane une senteur spéciale, la contemplation d’une scène de vie anodine, le bro-fist au dieu RNG pour saisir de belles choses loin des circuits touristiques, papoter avec les gens, sentir le pouls d’un endroit… C’est une méthode qui parfois amène à des trucs stériles ou médiocres mais les trouvailles compensent tout.

Ma femme, c’est tout l’inverse, elle a besoin de connaitre le nom du GD qui a écrit la quête, les balises GPS du boss ainsi que le chemin optimal pour s’y rendre au plus vite, une véritable tour-operator qui rentabilise l’espace-temps. Du coup, on essaye de concilier les deux approches quand on part mais ce n’est pas toujours évident…

4 « J'aime »

Oh, ça me rassure je ne suis donc pas la seule « bête curieuse » qui a besoin de ça ^^

C’est frustrant de devoir composer avec l’envie de vivre le moment mais ça nous aide aussi, parfois, à nous recentrer même si j’adhère totalement à :

C’est tellement ça, difficile de faire comprendre ce « besoin » de sentir les « énergies » de l’endroit et du moment, ce plaisir d’aller là bas juste que « parce que » et tomber , parfois, sur des endroits ou des moments magiques ou juste faire demi tour 5 minutes après… c’est peut être pour ça que j’ai tant aimé Edinburgh par rapport à sa taille « humaine » ou Oslo pour son réseau transport en commun et sa palette tellement large en si peu d’espaces, voire Paris « Hyper-Centre » et mon premier périple d’adulte en 96 depuis Bercy jusqu’aux Champs de Mars sans plan ni rien, juste pédibus gambus ^^

Pour citer encore une fois Colomb : « On ne voyage jamais aussi loin que lorsque l’on ne sait pas où l’on va » :wink:

3 « J'aime »

Je ne comprends absolument pas pourquoi ce topic est aussi plat depuis six mois.
D’ailleurs faudrait vraiment être un abruti fini pour partir en vacances en avion en plein dérèglement climatique et guerre russe en partie financée par l’explosion du prix du brent et… oh bordel, jugez-moi, on part trois semaines aux States en juillet, je me douche de honte tous les matins en me promettant de faire mon prochain voyage au Japon en train (en évitant Vladivostok et Moscou et l’Afghanistan hmmm est-ce qu’il y a un train pour Tokyo qui passe par le Groenland ?).

Concrètement, pour l’instant le plan se résume à trois données :

  • On part à trois avec un môme de 10 ans, dont le podium des meilleurs voyages à l’étranger est trusté de très très loin par 1/ Edimbourg (allez à Edimbourg avec un môme, c’est génial) 2/ Londres 3/ Je vous ai parlé d’Edimbourg ?
  • Vol AR Paris-NY sur juillet, ce qui impose de réfléchir la boucle de trois semaines avec ce centre d’attraction en tête
  • Envie dans les grandes lignes de faire une semaine à NY, prendre le train pour Boston louer une voiture [ce qui me laisse quatre mois pour réussir enfin à avoir le permis ou je laisse ma meuf en plan hahahahaha pardon la pauvre] et visiter le Vermont, et une semaine why not sud Québec ou alors pas du tout yolo.

Est-ce que ceusses qui connaissent ont des recommandations cool à NY et dans les parages, sortis des trucs un peu obvious ?

Je sais déjà que je fais péter mon PEL pour aller voir une connerie genre Aladdin ou Harry Potter à Broadway parce que c’est la thug life que j’ai choisi de mener, et qu’avec un môme j’ai un peu l’impression que Harlem est un peu un passage kitsch obligé. Mais pour le reste je sais pas trop. Je me dis qu’un match de foot us ça peut être cool mais j’ai pas l’impression que ça joue en été. Bref. Boulette Signal.

Ooooh belle destination, elle fait parti de la « short-short list » avec ou sans enfants

J’étais tombé sur un docu sur NY il y a une dizaine d’années je ne sais plus si c’était sur Arte ou F5 mais il y avait Charlélie Couture et un passage sur la transformation d’une ancienne ligne de métro en balade verte qu’y m’avait fortement donnée envie

J’ai essayé de le retrouver mais j’ai fait chou blanc (je l’ai peut être sur un HDD à la maison je regarderai à l’occasion et le mettrai sur FTP) en revanche je suis tombé sur une grosse boite de Pandore : https://www.les-docus.com/ @Kanu ne cliques pas sur le lien

Beau voyage en perspective et j’attends avec impatience ton report histoire d’avoir encore plus envie

2 « J'aime »

Je ne suis pas passé à NYC depuis 2012 donc je ne présume de rien concernant les grands changements qui ont affecté la ville (surtout post-2020) mais déjà, dans le contexte actuel, j’éviterais le risque de rentrer dans deux pays différents pendant le même voyage vu que ① t’es ni résident américain ni résident canadien donc tu vas te taper la véritable immigration (dans les deux sens) qui doit être bien plus tendax en ce moment ② aucune garantie sur l’évolution du virus et donc les règles et restrictions en vigueur l’été prochain, voire les règles d’immigration qui changeraient d’un coup en plein pendant ton voyage et t’empêcheraient par exemple de prendre ton vol retour (et vu ta scoumoune légendaire, « bon »).

A ce titre, vérifie aussi les règles en vigueur dans chaque état américain au moment de ton voyage car je sais via l’exemple du sport que NYC a été beaucoup plus strict que ses voisins directs sur les vaccins, le port du masque etc. Tu pourrais te retrouver à faire un truc autorisé à Boston mais te prendre une amende pour la même chose à Pittsburgh.

Perso je resterais aux US et dans ce coin-là. C’est déjà super et t’y vas au bon moment car la Nouvelle Angleterre change radicalement d’ambiance quand il fait beau. Si tu veux vraiment une troisième étape, pourquoi pas Philadelphie ? Relativement proche de NYC, très sous-estimé culturellement, pas trop grand, plein de trucs à voir en quelques jours. Je dirais même que c’est plus intéressant que Boston.

Mais sinon t’as plein de trucs sympas à faire autour de Boston en été. Martha’s Vineyard, Cape Cod, les Green Mountains du Vermont… C’est déjà un coin super riche.

Les sports estivaux sont avant tout le base-ball, le golf et dans une moindre mesure la MLS ; avec un peu de chance ton grand pote Leo Messi jouera peut-être déjà là-bas le temps que t’arrives… Mais bon, le foot, tu connais et le seul truc culturellement significatif (le duel Portland-Seattle) est à l’autre bout du pays. Sinon, tu vas le louper mais FYI t’as aussi l’US Open de tennis qui démarre fin août.

Je jure de rien concernant la patience des gamins actuels mais franchement le match de baseball qui démarre en début d’après-midi et te fait enchaîner sur un bon petit resto en début de soirée, c’est top. Belle ambiance, généralement tout le monde est hyper sympa si tu viens avec des gosses, c’est une espèce de pic-nic jovial avec des couillons qui courent autour d’un pré devant toi. Je conseillerais à personne de mater du base-ball à la télévision (c’est un sport chiant comme la pluie si t’as pas d’enjeu) mais c’est une expérience assez géniale in situ. Au pire, tu te barres après la chanson de la septième manche, personne t’en voudra. Note juste que ça te bouffera sans doute tout un après-midi en comptant l’accès au stade, les goodies etc.

Évidemment à Boston dans l’iconique Fenway Park, un des rares stades historiques encore debout. Fais pas de connerie genre ramener un T-shirt ou une casquette siglée New York par contre (surtout les Yankees), à part si tu veux te retrouver avec de la bière sur le dos voire un œil au beurre noir. Achetez des merdasses des Red Sox avant le match, apprenez les grands classiques avant et encouragez gentiment les locaux.

Pour ton spectacle à Broadway, assurez-vous d’avoir les tickets et de connaître la date avant de partir, pour planifier tranquillement autour, sinon ça va être le bordel et la disponibilité erratique des tickets risque de vous dicter le reste du voyage, ce qui n’est jamais fun.

Si vous êtes chauds question musées, tout le monde connaît le MoMA mais beaucoup moins de touristes passent à l’excellent MoMA Saturn MoMA PS1 du Queens que je trouve perso plus pertinent. D’ailleurs, si tu veux le vrai Chinatown (mais bon le vrai de vrai donc t’attends pas à un truc fait pour être « visité ») de New York, c’est à Flushing, qui est pas loin et qui a une histoire intéressante de choc des cultures et des langages. T’as aussi le Queens Zoo qui est assez sympa (premier zoo occidental conçu sans cages, dans les années soixante) dans les parages. Bref ! Le Queens, c’est mésestimé.

Oublie pas la culture locale du tipping dans ton budget, c’est l’erreur classique.

La plupart des infos et conseils doivent être périmés – et pas forcément pertinents pour une famille – mais j’avais rendu compte du meilleur voyage de ma vie, NYC en solo à l’improviste en Juin 2011, sur le précédent Bouledefeu, si t’as le courage de lire ça (post #557). D’ailleurs si un archiviste fou genre @Kanu a encore la mixtape de ce voyage quelque part sur un iomega Zip, ça m’intéresse !

2 « J'aime »

Mmm je sais pas si je serais aussi dramatique que Chaz sur la possibilité de faire un double voyage US-Canada, surtout cet été. En touriste, et tant que ton Esta et ton Ave sont en règles, ça se fait très bien. Ma famille et plein d’amis ont fait le trajet New York / Montréal dans les deux sens sans pépin pré-covid. Evidemment, si tu as des destinations cosmopolites comme l’Iran ou le Yemen dans ton passeport, c’est pas la même (comme c’est arrivé à bibi il y a fort longtemps), mais il y a de fortes chances que cela ne soit pas ton cas. Après Chaz a raison de souligner le contexte sanitaire, mais cela s’est fortement allégé depuis quelques mois, et les voyages entre les deux pays ont repris. Mais bon, à surveiller.

A noter que j’ai jamais fait la Nouvelle Angleterre, mais il parait que c’est super. Très haut sur ma liste dans les prochaines années (en plus c’est « à côté » de chez moi).

Sinon j’habite à Montréal et j’ai passé bcp de temps à New York ces dernières années (enfin avant 2020 quoi), vu que mon frère habitait là bas. J’ai pas relu le post de Chaz, mais voici quelques pointeurs sur les deux destinations. Je vais pas te faire une liste des lieux à faire le soir, mais avec un gamin de 10 piges, et sans TOUT lister ce que tu peux trouver dans un guide :

New York :

  • C’est grand, genre pas mal plus grand que Paris. Le réseau de transport est très dense, mais aussi très mal fichu, peu fiable et complexe. Disons que tu dois prendre ça en compte dans tes déplacements, surtout si tu vas un peu loin comme le Queens ou Coney Island. Evidemment si tu es brave, tu peux bcp, bcp bcp marcher, et c’est une super manière de découvrir la ville, mais faut être prêt à en bouffer du kilomètre
  • Le vélo est devenu une belle option dans la partie basse de Manhattan (en gros du sud de Central Park) et la pointe sud ouest de Brooklyn (Dumbo, Prospect Park, Red Hook), avec des pistes cyclables et des vélos type Velib. Y a par exemple une belle qui suit le contour de la pointe sud de Manhattan, à côté du Financial District
  • Le Moma, le Met et le Guggenheim sont des valeurs sûres, en plus d’être amusants architecturelement parlant. Je crois me souvenir que le MOMA a des journées gratuites. Jamais fait son annexe le PS1, mais c’est réputé (mais loin).
  • Central Park est une belle promenade, et y notamment un joli zoo avec des penguins, ainsi que le formidable Muséum d’histoire naturel et son incroyable planetarium. Si vous n’en avez jamais fait un, allez-y ! Ils ont un spectacle vidéo projeté sur la voûte, que tu regardes semi allongé, c’est maboule dingo. Un gamin de 10 (et ses parents) va prendre la claque de sa vie. Narration de Niell deGrass Tyson en plus. Tout le reste des expos permanentes du musée sont super quali, et le lieu est magique. J’ai hâte d’y emmener mon propre fils.
  • Le pont de Brooklyn est un classique, mais gare à la foule, surtout si vous êtes en vélo. Y a d’autres ponts très amusants à traverser, mais si vous êtes aventureux, tentez le pont de Manhattan, qui est assez amusant avec son métro qui te passe dans le dos dans un tonnerre de métal. En plus ça atterrit juste à côté de Chinatown dans mes souvenirs.
  • Les quais justement autour du pont de Brooklyn et de Dumbo qui ont été réhabilités et c’est une chouette promenade.
  • Toujours à Brooklyn, faites la balade en vélo depuis le pont jusqu’à Red Hook. Y a de chouettes restos familiaux pour manger des crab rolls et regarder une belle vue sur la baie de New York
  • Prenez un ferry et allez voir Governor Island ! Ancienne base militaire, c’est maintenant un immense parc dédiés aux familles. C’est hyper vert, et y a plein de jolies pelouses pour piqueniquer en regardant la baie et la pointe sud de Manhattan sous un angle que tu verras pas autrement.
  • @Maze_Carl parlait de la High Line, et c’est une belle balade à travers une zone de Manhattan qui a été entièrement bouleversée dans son architecture (et uber uber uber gentrifé). Tu passes à hauteur des petits immeubles de 3-4 étages, comme ca se faufile entre d’immenses gratte-ciels. C’est top! En plus c’est à côté de mon musée favori de New York, le Whitney, ainsi que l’amusant Chelsea Market qui te rappellera Bricklane et le Borough Market de Londres dans le même genre.
  • Coney Island : c’est une sacré escapade au bout de la ligne F (en partie aérienne après Carols Garden), mais ca vous amène à un classique de sortie en famille new yorkaise, très mélangée socialement et pas trop de touristes dans mes souvenirs : une belle plage, plein de restos, un boardwalk, une fête foraine de cinéma, un bel aquarium. J’adorais y aller avec mon neveu.
  • Et je vais m’arrêter là parce qu’il y a internet et mille guides qui te fileront plein d’autres trucs.

Pour aller de New York à Montréal, tu as plein d’options :

  • L’avion (1h de vol), c’est cher mais c’est rapide
  • Le train est parait super, mais c’est 12h !
  • Le bus : option du pauvre, et encore, et ça prend 7h. Pas confo et passage de douane relou dans le sens Canada-US
  • La voiture : 4-5h, et ça te fait passer par la vallée de l’Hudson et les montagnes du Vermont. Par une belle journée ensoleillée, c’est superbe à faire.

Montréal:

C’est bcp plus petit et moins dense que New York, mais la ville a plein de jolis atouts, surtout en été. Vous attendez juste pas à autant d’attractions que cette dernière, c’est plus une ville charmante pour se poser un peu :

  • Le vélo, oh mon dieu le vélo. C’est la meilleure ville d’Amérique du Nord pour ça. Là pour te dire j’en plus d’attendre le mois d’avril pour ressortir le mien. La ville est pleine de magnifiques pistes cyclables, et sa circulation automobile, comme ses piétons sont bcp plus calmes que Paris ou NY. Si vous aimez cela, c’est une belle manière de découvrir la ville. La ville se fait aussi très bien à pied !
  • Quelques lignes de métro, plein de bus partout, vous pourrez facilement utiliser les transports.
  • Le Plateau, le Mont Royal et le Vieux Port sont des classiques
  • Niveau musée, les Beaux Arts et le MAC se défendent pas mal, surtout ce dernier qui s’est spécialisé dans les installations vidéo qui claquent.
  • Allez voir le magnifique jardin botanique, avec notamment sa serre aux papillons.
  • Le marché Atwater est vraiment mimi. Surtout qu’il est à côté du canal Lachine, qui est une des plus belles promenades en vélo de la ville. Pédalez jusqu’aux écluses au milieu d’un vieux patrimoine industriel et de jolies espaces verts, c’est super !
  • Allez faire un tour sur l’île jean drapeau. Si vous êtes courageux, vous pouvez prendre le pont Jacques Cartier à pied, qui enjambe le gigantesque Saint Laurent. Et à côté y a La Ronde, un gros classique du parc d’attractions à l’américaine. Par contre ca douille.

Sinon si vous continuez votre périple en voiture, et sur une semaine, le Québec est immense, donc faut bien choisir ses batailles. Mais un grand classique est de suivre le fleuve qui s’élargit pour devenir un immense bras de mer.

  • Allez donc à Québec (3h de caisse depuis Montréal) y passer un ou deux nuits max. La vieille ville est superbe, mais on en fait vite le tour.
  • Ou mieux, gardez votre deuxième nuit et allez la passer à la charmante Ile d’Orléans sur le fleuve, juste après Québec. C’est adorable, et l’île est vraiment grande. Allez voir Saint Pétronille, à la pointe sud de l’île : ancien lieu de villégiature de la bourgeoisie anglophone, c’est adorable, on se croirait à Dinard.
  • Ensuite, on prend la voiture par la rive Est et on va à Tadoussac voir les baleines (3-4h de caisse depuis Québec) : la route est magnifique, on passe par des paysages avec milles collines et anciennes montagnes à perte de vue, pour ensuite longer le fleuve, prendre un petit ferry et atteindre Tadoussac. En route vous pouvez vous arrêtez à la Malbaie, ou bien faire un stop à la trop mignonne Ile aux Coudres pour déjeuner ou bien y passer une nuit.

Y a sans doute mille trucs que j’oublies, mais ca couvre pas mal de trucs à faire en famille.

4 « J'aime »

Je plussoie la Highline, et je turboplussoie le muséum d’histoire naturelle pour sa superbe collection d’os de dino. Quand tu es accueilli par ces deux machins, ça met tout de suite dans l’ambiance.

2 « J'aime »

Merci beaucoup pour les recos ! On était déjà allés à New York mais il y a une éternité, en 2008, et juste une semaine, clairement plein de trucs à (re)découvrir - avec ceci que j’ai assez peu d’envie de me fader les trucs tarte à la crème.

Alors. Ni Iran ni Yemen, mais Maroc (qui est quasiment un running gag chaque fois que je rencontre de charmants douaniers américains, qui se demandent pourquoi j’ai visité un pays voisin de la Syrie) et le combo Russie-Biélorussie, pas forcément les badges qui ouvrent le plus de portes en ce moment.

On était partis au départ sur deux semaines US une semaine Canada, mais clairement plus on y pense plus on se dit que c’est trop ambitieux. Jamais été à Boston ni Philly, ça fait vachement envie !

Je connais pas ni l’une ni l’autre, mais garde toi peut être une option voiture / Nouvelle Angleterre, si ça vous dérange pas de faire vroum vroum. Vous en aurez peut être raz le cul des villes au bout de 3 semaines, même si les villes de la Côte Est ont plus de cachet que leurs camarades plus à l’ouest qui ont tendance à se ressembler un peu trop. Deux semaines US + une semaine au Québec ca se fait bien, vu que c’est juste à côté. Si tu as pas ton billet d’avion encore, peut être penser à booker le retour depuis une autre ville comme Montréal ? A vous de voir hein !

Alors. Ni Iran ni Yemen, mais Maroc (qui est quasiment un running gag chaque fois que je rencontre de charmants douaniers américains, qui se demandent pourquoi j’ai visité un pays voisin de la Syrie) et le combo Russie-Biélorussie, pas forcément les badges qui ouvrent le plus de portes en ce moment.

Bah tant que ton ESTA passe avec ces pays, ca devrait être bon, ils le demanderont de toute façon dans le formulaire en ligne. Pour éviter les surprises, surveille les requis pour les douanes US et pensez à faire vos demandes d’ESTA en avance. Si tu as un pays qui t’invalide ton ESTA, faut demander un visa B1/B2 et ça peut prendre quelques semaines à obtenir. Sinon tu peux te faire jeter de la douane, et crois moi c’est pas une expérience amusante + des années de galère ensuite avec des douaniers US tatillons.

1 « J'aime »