[Cartes, Dés et Trahisons Familiales] Le topic du Multiplayer sans fil

Partie de MTGA en Historique avec un deck blanc vert lifegain contre un deck blanc vert lifegain…

La combo infinie Scurry Oak:
Scurry Oak

plus Heliod, Sun-Crowned:
Heliod, Sun-Crowned.18

avec les copains qui font gagner de la vie :
Soul Warden
Prosperous Innkeeper.200

aura fait la différence! :stuck_out_tongue:

2 « J'aime »

ce qui m’amène à une réflexion récente, j’ai eu l’occasion de rejouer à magic « en vrai », lors d’un festival du jeu près de chez moi lors duquel j’ai pu tester quelques decks commander.

j’ai notamment fait une partie avec un deck GBk à base de créatures qui reviennent sans cesse en jeu, face à un deck RBl avec des tokens fée lorsque le mec lance un sort + un gros dragon.
j’ai lâché magic depuis longtemps mais de ce que j’en ai vu c’était des decks solides pour du commander.

par contre c’était tout simplement injouable : des tokens dans tous les sens, des compteurs de partout, à chaque créature jouée on passait 2 minutes à régler tous les effets, fouiller le deck ou le cimetière…
impossible (pour moi en tout cas mais mon adversaire ne semblait pas plus aidé) de dire qui avait la main à tel ou tel moment de la partie, jusqu’à ce que quelqu’un sorte un truc qui aère un peu le plateau genre:

image

c’était des games à la cool pour découvrir les decks mais j’étais stuck dans une partie qui semblait s’étirer sans fun fin alors que plusieurs personnes la suivaient et que mes enfants avaient fini leur partie de draftosaurus à la table d’à coté.

j’ai volontairement tenté le diable et face à mon adversaire qui essayait de calculer s’il pouvait m’attaquer avec ses 13 créatures face aux 7 miennes, à celui qui tentait de convaincre son collègue qu’il fallait mieux utiliser le pouvoir à -3 du planeswalker plutôt qu’attendre un tour et jouer son +2, et celui qui browsait mon cimetière pour savoir si j’aurais pas mieux fait de réanimer un elfe qui me permet de draw un terrain plutôt qu’une sorcière qui crée des jetons… j’ai triché éhontément, sans particulièrement m’en cacher : j’ai réorganisé ma pioche lors d’un browse de terrain, inversé la coupe de mon adversaire puis pioché le casualties of war ci-dessus, personne n’a levé le moindre sourcil (alors j’en ai profité pour piocher 2 autres cartes et blinder un peu mes compteurs au passage mais la partie était déjà pliée).

TL;DR, magic c’est fait pour être joué online maintenant, IRL c’est d’une lourdeur atroce.

1 « J'aime »

Deux posts consécutifs pour ressusciter le topic des jeux de carte et à chaque fois je pense benoîtement que c’était forcément pour claquer le lien de Baba is You Solitaire EX.

TL;DR, magic c’est fait pour être joué online maintenant, IRL c’est d’une lourdeur atroce.

C’est le mode Commander qui veut ça, surtout avec des joueurs peu habitués.
Personnellement, j’ai repris le jeu « en papier » l’an dernier après 15 ans de hyatus, uniquement dans ce mode Commander multi, et j’en suis très content.
Il faut compter effectivement autour d’1h pour une partie à 4, mais entre la politique et les effets zarbi, on s’amuse vraiment beaucoup.
Le côté « ingérable » que tu cites vaut au tout début: j’ai repris avec mes enfants et neveux (12~16 ans) l’an dernier, et la sensation que tu décris a peut-être duré 2-3 parties le temps qu’ils maîtrisent bien les règles (notamment de priorités), leurs decks et les situations un peu particulières du multi.
Ensuite ça roulait comme dans du beurre et on a passé une bonne partie de l’été à y jouer. Ils en étaient ravis et toujours motivés pour enquiller des parties, ce qui était loin d’être le cas pour des jeux « en dur » jusque là.

Bref, perso j’ai plutôt fait le chemin inverse: j’ai laissé tombé le digital et son grind robotisé pour revenir au papier casu et j’en suis très content.

Par contre, il faut 4 joueurs (même s’il y a aussi un mode 1v1 à 20pv), et évidemment il y a le problème du budget. Mais en Commander, avec chaque carte limitée à 1 exemplaire et le fait que ce soit un mode « casu » (donc quasiment tout le monde est OK pour autoriser les proxies), ça limite pas mal, d’autant qu’il n’y a pas besoin de decks super optimisés pour s’amuser (du moment que tous les decks à la table sont a peu près du même niveau).
Ceci dit, l’effet « bordel interminable » que tu décris peut aussi être lié à des decks non optimisés (par exemple des préconstruits) : ils sont souvent plus « clunky » et laborieux, et peuvent générer des parties trop longues sans que personne n’arrive à prendre le dessus définitivement et clore la partie. D’autant plus si les joueurs eux-mêmes ne connaissent pas bien leur deck, ses interactions et ses possibilités
(et encore plus s’ils passent leur temps à commenter et critiquer les plays des autres, mais ça c’est une maladie à éradiquer, et heureusement je ne la vois quasiment plus dans les soirées Commander multi organisées dans les bars de ma ville).

1 « J'aime »

Ooooooooooh !



… OK je suis vraiment trop con je vais aller jouer avec des cailloux dehors.

Ça a l’air sympa ce Death in Space, JDR à mi-chemin entre (le premier film) Alien et Sunless Sea. J’aime bien la mécanique des Void Points, cela pourrait être une mutation (héhé) intéressante est plus risquée du concept de rewind de plus en plus commun dans les jeux vidéo.