Qu'ouije? T'entends?

Le morceau qui traîne dans ma tête depuis le début de la semaine a dix ans :

1 « J'aime »

Un excellent mix Jazz Fusion de Kerry Chandler

2 « J'aime »

Je confirme, j’avais prévu de regarder autre chose ou un autre fond sonore mais j’ai écouté jusqu’au bout et les 30 dernières minutes tant au niveau batterie que basse sont magiques :vache:

Je crois que c’est l’un des mix les plus impressionnant que j’ai écouté cette année, pourtant il n’est pas du tout technique, il se contente de passer un disque après l’autre, mais la sélection et l’ordre sont top notch, et la qualité sonore est incroyable. Ah c’était vraiment quelque chose les années 70 :slight_smile:

Je +sois (oui j’irais en enfer pour ça je sais) mais en mode « Jean-Michel Connard » et sans mettre en défaut la superbe sélection et l’évolution (superbe) durant le mix y’a quand même pas mal de « Jean-Michel Transition » qui font rater la médaille d’or non ?

Ou alors c’est que c’était déjà tellement bien que j’en attendais encore plus

D’ailleurs en parlant de 70, mes parents ont « légué » à fille N°2 (par apparence dans le cast) à l’adoption de sa platine les 45 tours du Jukebox du bar (avec beaucoup de pochettes dépareillées donc) et les 33 Tours de la maison en état variable suite à 6 déménagements… Il faut que je vous fasse des photos parce qu’il y a du lourd (et des pricetags Euromarché entre autre ^^)

Les transitions sont les cerises sur la gâteau d’un mix, mais ça n’est pas tout le temps nécessaire, il est même parfois préférable de ne faire aucune transition pour laisser les morceaux originaux s’exprimer jusqu’au bout. Surtout quand tu mixes des genres musicaux très différents, comme ici. Il y a même un nom pour ça, les DJ réputés pour leur sélection mais pas pour leur technique sont appelés des « selectors ».

Ce qui n’est pas le cas de Kerry en temps normal, là c’était un travail très particulier. Le gars est plutôt un geek de première, c’est le seul que je connaisse qui s’emmerde encore à mixer avec des magnétophones à bandes.

2 « J'aime »

Ok « My Bad » j’avais déjà entendu le terme de « Selectors » surtout en Reggae ou connexe mais ne m’étais jamais intéressé à la signification ou la raison du terme, je pensais que lorsque l’on parlait de « Mix » il y avait forcément Transition

L’intention est louable et je la valide totalement (je déteste quand on coupe une Intro ou une Outro)

Roohhh le mix sur Magnéto est hypnotique en plus d’être certainement totalement dingue niveau technique et anticipation (je suis un total béotien dans ces domaines) "tain j’voulais aller me coucher…

C’est surtout très chiant, tu ne peux pas accéder directement à la section que tu cherches comme avec un vinyl, un CD ou un fichier numérique, tu dois faire avance/retour rapide jusqu’à trouver l’endroit exact, je me demande combien de morceaux il enregistre sur une bande…

C’est comme ces Japonais là, c’est super chouette à regarder (et ça doit être très fun à faire), mais quel prise de tête pour préparer ton set, une cassette par morceau…

Ce genre de « Fous Furieux » me fascinent, ce rapport à la musique et la « compréhension » de celle-ci également au point de me rendre un peu jaloux

Je me garde les « Cassettes » pour demain mais si tu as d’autres trucs comme ceux là je suis totalement preneur, c’est pas forcément mon « univers » au quotidien mais j’apprécie énormément me balader dans ces sons là et surtout la force créatrice de ceux qui les proposent

(Après pour le coup des Cassettes et du calage j’ai des souvenirs douloureux de mon père qui ne comprenais pas qu’il était HORS DE QUESTION qu’il y ai un blanc de plus d’une micro seconde lors de l’enregistrement d’un morceau du CD sur la platine K7 et donc la Chrome BASF qui irait s’user dans mon Walkman… donc non c’était pas une unité de montage audio mais c’était assez précis pour qu’on le fasse donc… mais ça il voulait pas donc j’ai fini par le faire quand il était pas là ^^ Bisous Papa :stuck_out_tongue: )

Une des vidéos les plus connues c’est ce Russe qui était venu faire une compète de turntablisme avec ses bandes, c’est pas fait pour ça à la base :sweat_smile:

image

On célèbre déjà les 40 ans de Thriller en cette fin d’année et quelques pistes inédites viendront agrémenter cette ressortie. Elles sont annoncées une par une chaque semaine à partir d’aujourd’hui jusqu’à la sortie du 18 novembre.

Les fans ont donc reçu confirmation que la démo non-retouchée de Behind The Mask sera de la partie, vengeant cet horrible remix du premier album posthume (celui qui a récemment été retiré de la vente et expurgé des pistes chantées par un sosie vocal).

Ce qui me fait au passage découvrir la version Dragon Quest de ce classique:

After hearing the original instrumental recording of this song by the group Yellow Magic Orchestra, Michael reached out to them to ask if he could create a version of the song with lyrics. They readily agreed and Michael wrote the lyrics and recorded the demo which he played at a listening session at his home studio attended by Quincy Jones, Rod Temperton and Greg Phillinganes at which Michael also played the demos for “Billie Jean”, “Beat It” and “Wanna Be Startin’ Somethin’”. Unfortunately, “Behind The Mask” didn’t make the cut for the Thriller album and, although Michael worked on the track over the years, a finished version wasn’t released until the Michael album. But this original demo by Michael has never been released.

J’espère naïvement que l’album original ressortira avec le mixage original. L’essence du boulot de Bruce Swedien et Quincy Jones s’est complétement perdu au fil des ressorties et des plateformes, avec un all time low sur les versions Spotify surcompressées.

A ce sujet, même si Jackson n’est pas votre tasse de thé, je conseille ce témoignage de cet expert dans le récent procès des masters de Bad, remporté par Q contre l’Estate, ou comment expliquer le plus efficacement possible les subtilités d’un mixage à un jury complètement béotien.

1 « J'aime »

Quel mix :

C’est prenant en effet, même si je ne suis pas certain de piger la chronologie des évènements : apparemment cette vidéo date de 2017 mais ne sort qu’aujourd’hui ? Sans doute à cause du procès ? Il attendait que tous les recours en appel soient adressés?

Tu m’as fait peur, sinon : pendant quelques instants j’ai cru comprendre l’inverse, donc que Behind the Mask était en fait une reprise d’un morceau de Jackson dont j’ignorais totalement l’existence. Il existe d’autres exemples de reprises de MJ dans ce genre ? (À part le cas un peu particulier des contributions de Van Halen sur Beat It.)

Oui, je n’y connais rien en droit US mais j’imagine que la vidéo a été mise au frigo quelques années pour cause d’embargo judiciaire.

Concernant les reprises, la liste doit être touffue lorsqu’on part des années pré-Motown, les frères ne faisaient presqu’uniquement que des reprises de standards soul/rythm’n blues.

Lorsque le groupe J5 débarque à grande échelle fin 1969, il y a déjà cette belle refonte du hit de Smokey Robinson & The Miracles, suivant d’un seul petit mois le bulldozer I Want Your Back.

Motown oblige, il faut sans cesse alimenter la machine et le recyclage de tube est pratique courante pour tous les artistes du label, les J5 reprennent donc du Stevie Wonder (Shoo-Be-Doo-Be-Doo-Da-Day, With a Child’s Heart), Bobby Day (Rockin’ Robin) ou Carole King (You’ve Got a Friend) mais je pense que ça se compte en réalité par dizaine, je connais assez mal cette période 1969-74.

La plus iconique étant sans doute celle de Bill Withers pour l’album solo de 1972.

Plus tard, je pense au Girlfriend de McCartney/Wings reprise l’année suivante dans Off The Wall (avec un single exploité uniquement au UK)

…ou pour rester dans du Beatles, cette reprise de Come Together en 1987.

Bien plus tard et encore sous forme de démo, il y également cette reprise d’America - A horse With No Name (1972)

Il y a donc à boire et à manger et c’est loin d’être exhaustif. Je pense que le Behind The Mask repris en 1982 vaudra le coup, même sous forme de maquette non-achevée, c’était la période magique niveau arrangements et tessiture de voix.

Si je devais choisir parmi tout, ma préférence reviendrait sans doute à cet humble hommage à Jiminy Cricket chanté en 1980 pour les 25 ans de Disney World.

Ça en fait du lien Youtube, j’espère que rien n’est géobloqué

2 « J'aime »

Grems sort en vinyl une compilation de ses morceaux qui couvre de 2006 à 2022.

Ce mec a un talent fou, parfois gâché par un syndrome de la Tourette assez pénible à supporter. L’un des rares Français à maîtriser aussi bien le boom bap que le Deephop (House x Hiphop). Les instrus sont souvent géniales, et son flow est tellement rapide qu’il m’arrive de passer en /2 pour ne louper aucune punch line.

1 « J'aime »

Un bien sympathique mix de beats disco :

Reprises du week-end :

A la première écoute je l’ai trouvé bof, mais finalement j’aime beaucoup le dernier Stupeflip.
Barthelemy n’a pas l’air d’aller très bien, un excédent de sensibilité qu’il a du mal a gérer, au point de ne plus vouloir faire de concert parce qu’il trouve bizarre de s’afficher devant des gens qu’il ne connaît pas. La quasi absence des autres membres du groupe trahi un certain malaise, et pourtant, il y a plein de choses à manger dans cet album.

Je reste impressionné par le talent brut de Barthelemy : les prods sont impeccables, les styles variés, ça fourmille de sons, de punchline qui font mouche, et j’adore sa façon de raconter les histoires du quotidien.


Nouvel album d’Infected Mushroom

1 « J'aime »

Assez dingue ce morceau

1 « J'aime »