[Retro] c'est trop

Je ne sais pas si Onimusha a un jour été prévu sur N64, mais on a pu voir des images de la version PS1, avant que Capcom ne décide de passer à la PS2. En revanche, Maximo a bien débuté comme un projet N64.

On manque d’infos concernant un certain nombre de projets N64/64DD. Il est probable que certains d’entre eux soient passés d’un support à l’autre en cours de développement, quand l’avenir du 64DD s’est assombri (ce qui est arrivé avant même sa sortie). Parmi les titres parlant, j’ai notamment en tête un Fire Emblem et Metal Slader Glory, 2 licences qu’on a pu retrouver sur SFC à la fin de sa vie commerciale.

Concernant la couv japonaise d’Arrow Flash, elle est signée Takashi Akaishizawa, dont tu as peut être déjà vu le travail sur Phantasy Star Adventure, Psychic World ou encore Project A-Ko.

1 « J'aime »

On a même une vidéo de la version PS1 qui est vraiment passée sur PS2 au dernier moment.

Il me semble que le jeu n’était pas encore Onimusha (tel qu’on le connaît) à l’époque de la N64 mais vous devriez retrouver des infos sur « un Resident Evil chez des Samurai pour la N64 » dans des vieux scans de Famitsu, Edge ou Joypad. Je vous rappelle que le Capcom de l’époque (surtout cette division) était quand même sacrément YOLO : Biohazard 0 qui démarre sur N64 et raboule sur GC, Biohazard 2 qui reprend presque de zéro quand la moitié de l’équipe se barre chez Squaresoft pour faire Parasite Eve, Biohazard 4 qui devient Devil May Cry, le deuxième Biohazard 4 qui reprend lui aussi quasiment de zéro…


Tiens, en parlant de Capcom, PtoP a profité de sa nouvelle Xbox modée avec une sortie HDMI pour ré-encoder un build révélé en 2013 de la version anglophone annulée du Dinosaur Hunting de Microsoft, exclu japonaise de la première Xbox (2003) à mi-chemin entre Dino Crisis et Monster Hunter, mais sorti avant ce dernier. Le jeu avait gagné un gros coup de street cred’ au Japon à l’époque du boom Monster Hunter sur PSP, qui correspondait aussi avec l’explosion de NicoNico et de la Xbox360 comme alternative hipster aux consoles japonaises.

Il me semble que j’avais déjà parlé du jeu dans l’Ancien Testament mais il avait été développé chez Scarab, boîte fondée par des anciens d’UPL (Atomic Robo-Kid et plein d’autres trucs que vous trouverez dans le catalogue Arcade Archives) et qui avait œuvré auparavant sur plusieurs jeux Saturn et Dreamcast.

Juste après le développement de Dinosaur Hunting, Scarab intègrera la grande galaxie AQ Interactive sous le nouveau nouveau nom Feelplus, via un investissement de Nakayama Hayao (l’ancien big boss de Sega), participant notamment au développement de Lost Odyssey. C’est Metro3D qui songeait à sortir cette version traduite en Occident l’année suivante, avant de se raviser à la dernière minute.

(C’est dommage, c’est le genre de jeu un peu cassé mais plein de bonne volonté qui m’aurait accompagné quelques nuits blanches à l’époque. J’ignorais que la localisation américaine avait été complétée et le jeu filé aux journalistes).

Rien à voir, voici un chouette topo sur les versions promotionnelles de Ralph No Daibouken.

HOLY SHIT l’Egret II Mini, j’étais pas prêt.

Avec l’écran ROTATIF ! Et un Panel Trackball ! Et 40 jeux… Mais une mention étrange de « +10 jeux supplémentaires vendus séparément » (hmmm ?) → OK ce sont en fait les dix jeux compatibles avec le Panel trackball + pommeau rotatif, qui sont vendus en option et seront rajoutés via une SD card. Si on n’achète que la borne standard, on a donc 40 jeux.

Franchement sur le papier ça défonce l’Astro City Mini, par contre j’ai l’impression que cela se concentrera encore une fois sur la génération des années 80 plutôt que sur le catalogue F3… Les précos sont ouvertes ; livraison prévue le 2 mars 2022.

7 « J'aime »

Rotatif + trackball + SPINNER ! Ces gens lisent boulette, je m’étais juré de ne plus acheter ces jouets mais je suis obligé de m’incliner là.

2 « J'aime »

Oui tu m’aurais donné ces caractéristiques réunies comme conditions nécessaires pour un achat, je t’aurais ri au nez. Après ça monte quand même à ¥50.000 pour l’édition complète (le prix d’une PS5 ou d’une Xbox Series X) et ¥30.000 pour l’édition avec le panel alternatif et la SD Card de dix jeux supplémentaires. Je n’avais pas fait gaffe mais c’est Kaiser Knuckle sur la miniature de la vidéo ci-dessus, donc ça sent quand même bon pour les jeux F3.


J’étais claqué cet aprèm’ et infoutu de bosser, du coup j’ai comaté devant une speedrun, mais pas n’importe laquelle. L’engouement récent et probablement éphémère d’Internet pour Virtua Fighter m’a remis en tête le légendaire carambolage Virtua Fighter Cyber Generation, alias Virtua Quest, vaine tentative de Sega de rajeunir le public de la licence en 2004 avec un jeu d’action-aventure sur Game Cube et PS2. C’est même pas assez nul ou fauché pour être une daube cocasse, juste médiocre et débile. Il se trouve qu’un type s’est mis en tête d’en faire la speedrun devant un pote l’année dernière, et leur commentaire est à la fois instructif et rigolo, sur le jeu de base comme sur les stratégies trouvées par le type pour sa speedrun.


À noter aussi qu’une brave âme essaie inexplicablement de traduire Rune Jade en ce moment.

1 « J'aime »

En parlant de fantrads, je ne sais pas si on avait parlé de celle Racing Lagoon également en cours (par l’équipe derrière la VA de Dr Slump PS1).


Et pour revenir sur l’Egret II Mini, déjà, chapeau Taito/SQEX et merci effectivement de lire les posts d’Ono. Hormis le prix, c’est du 100% validé sur papier, ne vous foirez pas sur vos filtres graphiques software d’émulation CRT !

Ensuite, même si la machine est choupette, je prie surtout pour que la manette spinner/trackball soit exploitable dans Mame avec un peu d’astuce et d’espièglerie. Même si les finitions ne valent pas les accessoires dédiés produits par des puristes semi-pro en tirage limité, ça fera un très bon palliatif.

Je suppose que les gars de Zuntata sont sur la compo de plein de petits morceaux pour les menus.
Qui seront alors probablement inclus dans la compil CD accompagnant (la version max collector ++ ? de) la bête.


Autrement, joli enchaînement de sections de routes différentes sur cette version 2600 de Turbo :

https://champ.games/turbo-arcade

@Kanu Si tous ces bidules reprennent bien le même format de communication I/O que l’Astro City Mini, qui elle-même reprenait le format Mega Drive Mini, je ne pense pas qu’il sera bien difficile de créer des pilotes pour utiliser le matos Egret II Mini sur PC.


La dernière trouvaille de Techmoan est sacrément sexy de bonalditude. J’ai du mal à piger à quoi pouvait bien servir la fonction « envoi d’image » dans l’esprit des ingénieurs et des commerciaux de Sony, à part pour pimenter (et mieux tarifer ?) du phone sex à la rigueur ?


LazyGameReviews revient sur Unreal Tournament et n’a manifestement jamais entendu parler du flow state vu qu’il a trouvé son propre terme pour le décrire.


En parlant de trucs qui vident le cerveau, je vois pas plus zen que de mater une perfect run de Wrecking Crew, réussie grâce au fameux Golden Hammer secret que Smash Bros. rendra célèbre des années plus tard.

Un ouvrage consacré aux micros qui ont explosé dans les années 80 en download chez Wireframe Magazine: The Computers That Made Britain

1 « J'aime »

Si ça dit à des gens d’écouter, j’ai enregistré et mis en écoute l’ensemble des morceaux d’Athanor 2 ST :

L’intro et la fin sont du .mod (samples sur 4 canaux) et les autres morceaux sont au YM avec de légers effets soft.

4 « J'aime »
2 « J'aime »

Je suis d’accord qu’on peut se faire légitimement accuser de pigeon si on a acheté Go Go Ackman plein pot à sa sortie mais cette rumeur débile donne un nouveau sens a l’insulte.


J’hésite toujours à relancer un topic de la speedrun car je n’ai pas l’impression que ça passionne les foules mais l’association RPG Limit Break organise actuellement son évènement annuel Questing For Glory et, heureux hasard du calendrier, le premier Shin Megami Tensei vient d’être fini (Any%) en 33 minutes.

Trois vidéos très cool, revenez avec moi au tournant du XXIème siècle.

Comment la GBA, qui fête ses vingt ans rappelons-le, détecte et améliore les (quelques) jeux GBC “compatibles” GBA.


Excellente rétrospective sur le MiniDisc. Je ne pensais pas y apprendre grand chose mais gros taf sur la remise en perspective de l’époque et des raisons du succès japonais isolé du format.


Megaton pendant la RPG Limit Break :

Just press left dpad + square + L1 + R1 for ten seconds, release then press start at the settings menu (PS Button)

Tiré de cette speedrun :

1 « J'aime »

Bonjour le coup de vieux…

1 « J'aime »

Mais ! Tu as confondu, @nova , le 23 juin, c’est les 25 ans de la Nintendo 64 ! Malheureusement, je vous avoue que je ne vois pas pour l’instant passer de gribouille ou de vidéo très intéressante à cette occasion. Même pas un petit mod rigolo de Mario 64… Réfugions-nous dans les valeurs sûres avec ce top 30 des ventes de la console au Japon. Comme d’hab, le chiffre approximatif de ventes en bas à gauche est à lire en x10.000. Donc 22.1万 pour Custom Robo = 221.000 exemplaires, par exemple. (Il y a une coquille concernant la date de sortie d’Animal Crossing, qui est sorti en avril 2001.)


On fête aussi ce même jour les 30 ans de Sonic the Hedgehog et GTV a pour le coup pondu une excellente rétrospective d’une heure (!) à cette occasion. Faut croire que Sega(fans) does what Ninten(fans)don’t. C’est rigolo car on retrouve dans l’histoire du lancement américain les prémices des erreurs que commettra ensuite Sega avec le fameux lancement précipité de la Saturn à l’E3 1995.

Dans mon souvenir la n64 c’est la console d’un titre, Mario 64 (et allez, GoldenEye aussi). J’ai l’impression que le reste est passé à la trappe dans la mémoire collective, alors que bon nombre de titres ps1 me semblent plus vivaces, ne serait ce même que dans les soiuvenirs (Tekken, Ridge Racer, Metal Gear). Bien sur, le fait que ce soit des grosses franchises joue mais quand même.

Allons, tout le monde se souvient des musiques de Banjo-Kazooie.
Plus sérieusement, y a quand même quelques titres réussis voire marquants, même s’ils ne brillent pas par leur quantité : les 2 Zelda, Wave Race, Sin & Punishment, Bangai-O, Ogre Battle 64, le premier Goemon, Starfox 64, Animal Crossing, Doshin the Giant (je triche un peu).
Je n’ai jamais été très fan des jeux Rare ou des Smash Bros et Mario Kart 64 est l’un des épisodes que j’aime le moins, mais ils ont leurs fans.
Mention spéciale à la bande son de Tetrisphere ainsi qu’à celle de Yoshi’s Story, aux 4 ports manette, au prix de vente des jeux et à l’obligation d’acheter une cartouche pour les sauvegardes des jeux tiers.

Oui Zelda, c’est vrai. En même temps ça m’avait bien saoulé de développer sur cette machine, ceci explique cela :slight_smile:

1 « J'aime »

Et F-Zero X, de très loin le meilleur de la série, et dont les courses furieuses à 30 concurrents en 60 fps restent inégalées.

1 « J'aime »