[Hannibal Lecture] Le topic des bibliovores sanguinaires et des livrophages en série

Les catalogues de la chaine Argos sont légendaires pour bien des Anglais qui, comme nous sur La Redoute ou 3 Suisses, ont passé des heures à y fantasmer leurs listes de souhaits au Père Noël.

D’un point de vue socio-historique, ce sont des instantanés précieux et je découvre avec seulement 8 ans de retard que RetroMash ont mis à dispo pas mal de ces catalogues:

Avec une pensée pour la Saturn en 1998… :vache:


Via

1 « J'aime »

Oh !

Ah.

212€ le pdf, baby. Les joies des publications universitaires.
En plus, le port cartouche de la Vectrex est du mauvais côté.

Si quelqu’un le croise dans un bundle, on ne sait jamais, ça m’intéresse !

1 « J'aime »

Il y a quelques mois je cherchais des sources d’informations sur la gestion des flux d’air dans un volume, et bien il y en a un peu dans cet ouvrage, et pleins d’autres trucs aussi intéressants.





2 « J'aime »
2 « J'aime »

Ca m’a donné envie de revoir ce Ken Russel, bien foutraque comme il faut de sa part.

Non, je ne suis pas d’accord… Tu m’emmerdes 2022… Pas Jean TEULE… (merci Chaz)

C’était une de mes « plumes » préférées, un des rare avec Kinky FRIEDMAN qui passaient avant toute vie sociale ou temps de sommeil lors de chaque nouvelle sortie

Bon, ça donne toujours une excuses pour relire (encore) « Le Magasin des Suicides » mais ça fait chier…

2 « J'aime »

C’est euh l’inventeur des feutres Stabylo ?

« Le Magasin des Suicides » → Aaaaah Google me dit que c’est Jean Teulé. Je l’aurais jamais reconnu ; pour moi, c’était resté le grand dadais frisé sur Canal+. Mes condoléances à Miou Miou et Jean-Paul Gaultier.

Tristesse. Au moins, il part sur Azincourt par temps de pluie, il y a bien pire comme adieu.

J’ai enfin pu lire récemment sa première BD Gens de france et d’ailleurs, petit snapshot assez flichant de la France diagonale des 80’s.

Il me semble de Fakir l’a republié il y a quelques années mais ça reste un oiseau rare en librairies. De mon côté, j’ai dû faire ressortir l’ouvrage de la remise de ma médiathèque où il n’avait plus été emprunté depuis 1992. J’imagine que cette rareté va s’atténuer dans les prochains mois avec l’explosion habituelle de rééditions post-mortem.

image

1 « J'aime »

Pas encore eu le temps de lire mais le dernier Wireframe propose un focus sur Mina the Hollower, le dernier de Yacht Club qui rend hommage à l’esthétique GBC, ainsi qu’un survol de l’évolution des sprites et des jeux Goemon.

Un bouquin chez Volume/Read Only Memory qui compile des centaines de photos de LAN à travers le globe. Sortie fin 2023.

Many of the photographs included in LAN Party were taken using early digital cameras at limited resolution. To make these images look their best in print, we have employed AI-enhancement software – an emerging technology that allows the upscaling of low-resolution images with spectacular results – to make the first full-size photobook on this beloved subculture.

Je découvre au passage l’autrice qui est également derrière le site otherstrangeness et la série de vidéo Forgotten Worlds consacré au paléo-numérique.

Hop, une vidéo pour Bitume.

Non seulement cette époque pré-hiver nucléaire délivre trop de bons titres pour l’honnête joueur mais également trop de revues/livres quali sur cette culture. Un bon moment pour reroll son avatar terrestre et en faire un Rentier Légendaire, bénéficiant de ressources portefeuille et plage de glandouille illimitées.

Je n’ai pas lu les deux premier mais le 3e numéro d’A Profound Waste Of Time a l’air dans ma ligne édito, avec un gros focus sur Fumeto Ueda et une édition spéciale avec couverture thermochromatique.

Détails de la campagne Kickstarter

Du coup, l’annonce de cette étrange suite d’Omega V m’a renvoyé vers les soldes de l’éditeur. Soldes qui s’arrêtent ce soir d’ailleurs.

Je suis bon client du catalogue en général mais conseille notamment :

  • Et surtout le bouquin-somme consacré à Pac-Man dont la version collector est actuellement au prix de la standard habituellement.

1 « J'aime »

Yapou, bétail humain , roman-fleuve philosophico-politique et fresque postmoderne, est l’un des textes les plus extraordinaires qui soient. Ce projet monumental, déployé sur 49 chapitres écrits à partir des années 1950 et sur presque un demi-siècle, constitue une satire grinçante du Japon impérialiste, désillusionné par sa reddition sans condition en 1945.

Le résumé me fait mal au crane

1 « J'aime »

J’ai jamais été un grand fan de poésie, mais cette interview = c’est comme ça que je veux être à son âge.

Vous l’avez sans doute croisé mais je viens d’apprendre que les Presses universitaires de Liège avaient édité ce livre en décembre dernier (il semble déjà être en rupture de stock)

Les Inrocks ont fait un papier dessus hier.
15 essais en tout, dont un qui m’intéresse particulièrement sur le piratage.

Étudiant “les stratégies des pirates de jeux vidéo” à travers les petites annonces des magazines, Colin Sidre va de son côté jusqu’à reconstituer le parcours de certains d’entre eux. Par exemple, le dénommé Elie V. commence par vendre des jeux pour le TI-99/4A, acquiert un Spectrum, fonde un club, achète un Apple IIc, commence à “recevoir des programmes et journaux anglais”…

Content de revoir Ellen Replay revenir au bercail Canard PC, en tant que rédac-cheffe.
Très triste de voir partir ma plume préférée, Noël Malware, qui a annoncé son départ la semaine dernière.