[multi-plateformes] not just a game but a polygame

@Onosendai C’est pas complètement clair, à vrai dire. Tout semble indiquer que c’est un nouveau produit complètement indépendant de Treasure Trove et qu’on ne pourra donc pas l’acheter depuis Treasure Trove, mais Sean s’est bien gardé de le préciser et beaucoup posent la question dans les comms de Youtube, sur les fora, sur les réseaux, bref ! Un peu partout.

Je soupçonne que Yacht Club veut d’abord jauger à quel point ça gueule chez les grincheux, et à quel point ça wishlist (sur la page Steam dédiée à cette version) chez les plus enthousiastes, avant de donner une réponse définitive à cette question. Perso, je ne trouve pas scandaleux de faire repasser intégralement à la caisse mais ils ont peut-être malheureusement trop habitué leur public à une générosité débordante.


25 septembre pour Lollipop Chainsaw RePOP sur PS5, Xbox Series et Switch. Mais pas PS4, alors que c’est un simple Remaster d’un jeu PS3/360 ? Ah bon.

C’est un projet perso de Yasuda Yoshimi, ancien grand ponte de Kadokawa Games, via sa nouvelle boîte Dragami Games qui est plus ou moins le Kadokawa Games Canal Historique, tandis que le « nouveau » Kadokawa se concentre désormais sur ses filiales From Software, Acquire et Spike-Chunsoft.

J’avais complètement oublié que c’était Virt aux commandes, je comprends mieux la complexité du morceau.

1 « J'aime »

Reddit n’est pas super fan apparemment.

Wow ahah, en même temps je comprends que ça puisse choquer des gens qui n’écoutent que des balades en 4x4.

1 « J'aime »

Marrant que ces gens pensent à du post-Punk perché moderne genre Black Midi ; perso ça me rappelait plutôt toute une époque « pré-Sonic » de la Mega Drive et en particulier les taf d’Uwabo Tokuhiko chez Sega et (surtout) de Tamayama Fumito sur Decap’Attack, avant que le son de la console ne devienne plus pop et rondouillet avec l’impact considérable de Dreams Come True.

1 « J'aime »

Quand je parlais de rétro pinball, ça me faisait surtout penser à l’OST de Funhouse

Ce son très particulier, on le doit aussi et surtout à la early FM.

1 « J'aime »

Une bonne critique de Metal Slug Attack Reloaded, le Tower Defense sorti la semaine dernière sur Switch, Steam, PS4, PS5 et Xbox Series. Le jeu semble relativement bien marcher au Japon mais je crois que c’est surtout grâce à un plus jeune public fan du phénomène The Battle Cats.


Beyond Good & Evil 20th Anniversary Collection sort ce mardi 25 juin. Le vingtième anniversaire était en 2023, mais ce HD Remaster a connu un retard à l’allumage. Ce qui est bien, avec la suite en développement perpétuel, c’est qu’ils pourront directement sortir la version vingtième anniversaire.


Frogue de :brazil:Wired Dreams Studio va sortir sur consoles dans quelques jours, le 27 juin, via Qubyte. C’est une variation de Dandara (un autre jeu brésilien) en version rogue-like mais avec le bonus grenouille, une technique qui marche d’habitude pour les jeux indépendants mais qui ne semble pas avoir trop aidé la sortie Steam (février dernier), dont vous ignoriez comme moi l’existence si j’en crois le nombre famélique d’appréciations.

Le 9 septembre sort Warhammer 40.000: Space Marine II ; rarement entendu une voix-off aussi peu dans le ton du jeu et de l’IP concernés.

Le 19 septembre sort Dead Rising Deluxe Remaster sur PS5, Xbox Series et Steam. Sacré lifting.

Le 24 octobre sort Smurfs: Dreams (Les Schtroumpfs: L’Épopée des Rêves chez nous), prochain projet d’Ocellus (Marsupilami: Hoobadventure) chez Microids. Grosse influence Mario 3D cette fois-ci.

Grosse promo sur la version internationale Megaton Musashi Wired, déjà à -50% à l’occasion de la sortie de Grendizer.


Le jeu en action chez Sumimasen Turbo :

(J’aurais préféré que le jeu rajoute le Chōgōkin Pac-Man.)

Nouvelle vidéo de gameplay d’Over Jump Rally :

  1. Yes, a console port is planned, but only for current-gen consoles (PS5, XBSX/S).
  2. No, I don’t have a date for the upcoming demo release

Ca a l’air sympa hein, mais j’ai du mal à saisir comment ses devs peuvent espérer pouvoir commercialiser le jeu alors qu’il ne se contente pas d’un hommage à Sega Rally : il reprend le tracé d’un de ses circuits (et je suppose que ce sera la même chose pour les autres circuits), en plus des véhicules.

Si le dev annonce avec autant d’assurance des portages consoles, c’est peut-être que le deal Sega dont il parlait il y a quelques mois s’est enfin conclu. J’espère pour lui en tout cas !

Par contre, je ne suis toujours pas convaincu par la physique des véhicules — ça a l’air très sympathique mais trop nerveux et brusque, on est loin de la conduite satisfaisante de la Lancia Delta de SR95.

J’espère seulement que, si deal il y a, Sega aura la bonne idée d’offrir un portage du jeu arcade original en bonus, comme le maché asiatique avait eu droit à la sortie de SR 2006. (Un jeu que j’ai pas mal reconsidéré dernièrement. Sans être stellaire, c’est une solide entrée dans la série, que je préfère au SR2 ou au Revo).

Vu les tweets postés hier, je crois qu’il n’y a encore rien de conclu, juste des pourparlers.

we are hoping to become an official remake one day.

Interrogé sur sa relation avec Sega :

I can’t disclose anything at the moment! We’ll see how it goes with the demo and the interest around it.

Je me suis rendu compte il y a quelques semaines que Sega avait fait retirer de la vente un livre de Bitmap Books sur la Master System sorti en 2020-21, alors même que des gens encore en poste chez Sega avaient été interviewés pour l’occasion.


Sega Rally 2 a pour lui une bonne OST et quelques tracés agréables, mais la physique est aux fraises de mémoire, en particulier les collisions.

1 « J'aime »

Pas mal de news pour des sorties occidentales tardives à l’Anime Expo, notamment chez Falcom.

Natsu-Mon! sort le 6 août !? Dis donc, c’est express. Ça me paraît mal barré.

Ys X: Nordics sort (via NISA) le 24 octobre.

Ys -Memoire-: The Oath in Felghana sort (via Xseed et Marvelous Europe) début 2025. Chaudement recommandé, c’est sans doute la meilleure version du meilleur Ys.

Trails through Daybreak II sort (via NISA) début 2025, alors que le premier vient tout juste de sortir vendredi dernier en Occident.

Et Death End re;Quest Code Z sort en 2025.

Nouvelle grosse PV pour Powerful Pro Yakyū 2024-2025 qui sort la semaine prochaine (18 juillet) et semble parti pour atteindre des scores de vente jamais vus depuis la grande époque PS1/PS2. On y voit dans l’ordre (0:53) la collaboration avec Ōtani Shohei qui sera dispo en invité dans plusieurs modes, (1:43) le mode légende avec les vieilles équipes, joueurs et maillots mentionnés avec @Tanguy ci-dessus, (2:13) un mode défi face aux mêmes équipes pour débloquer leurs meilleurs joueurs, (2:33) le jeu de plateau Power Festival qui permettra de débloquer des persos Konami et Hudson, (3:19) le fameux mode Successs qui fait le charme de la série avec quatre aventures au scénario plus ou moins loufoques, dont un remake du scénario Success principal de Pawapuro 2012, (4:29) le très populaire mode Eikan Nine qui permet de manager trois saisons de baseball lycéen pour éventuellement gagner le Kōshien, (4:53) le mode Pennant donc le championnat normal mais avec la possibilité de drafter des joueurs des modes mentionnés précédemment, (5:29) le mode My Life pour simuler la carrière complète d’un joueur de baseball, (5:55) le mode Live Scenario pour remplir des missions et changer des cours de (vrais) matches qui se sont passés le jour-même mais aussi pour la première fois la possibilité de créer son propre scénario, et enfin (6:23) un musée Pawapuro Collection avec les key arts et les vidéos d’introduction des précédents épisodes. Si seulement EA FC pouvait à ce point respirer l’amour de son sport au lieu de traire les vaches de FUT…

La veille de ce Pawapuro, le 17 juillet, Konami va sortir sur les mêmes plateformes (Switch et PS4) le jeu mobile Powerful Pro Yakyū Eikan Nine CrossRoad. Comme son nom l’indique, c’est une version standalone du mode Eikan Nine mentionné dans le paragraphe précédent – celui où on aide la manageuse d’une équipe de lycéens – gratos avec des micro-transactions.

La version mobile est sortie l’année dernière et on pourra transférer les joueurs de son équipe entre la version mobile et la version Switch (mais pas la version PS4). On pourra ensuite, que ce soit sur Switch ou PS4, transférer ses joueurs du Eikan Nine CrossRoad gratos vers le mode Eikan Nine du jeu payant Powerful Pro Yakyū 2024-2025, mais pas l’inverse. Je ne vous dessine pas un schéma car je me doute qu’au fond vous lisez ce paragraphe fort charitablement sans en avoir grand chose à foutre, mais je trouve l’initiative intelligente en ces temps troubles pour l’écosystème mobile Free-to-Play.

Konami a aussi donné des news de son autre jeu de baseball, Pro Yakyū Spirits 2024-2025 sur Steam et PS5 (19 septembre), avec une PV sur les stades du jeu, dont le magnifique nouveau stade des Nippon Ham Fighters pas loin de Sapporo.

Nouvelle PV pour Metaphor: ReFantazio (11 octobre) qui a l’air d’avoir des précommandes très encourageantes. Ce sera intéressant de voir s’il arrive à mieux se vendre que FF16 et FF7 Rebirth.

Famitsu a posté 30 minutes de Dragon Quest III HD-2D Remake. On pourra choisir le sexe (enfin « l’apparence ») du protagoniste, comme montré sur cette miniature.

Et la PS1ploitation continue en 2024 puisque Rainy Frog va éditer le jeu indépendant espagnol Spy Drops sur Switch et Steam. Vous reconnaîtrez facilement l’inspiration principale…

Hookah Haze, le Coffee Talk avec de la shishah signé par Aniplex, est sorti la semaine dernière sur Switch et Steam. Je ne trouve pas de PV anglophone mais le jeu est bien traduit en anglais.

En parlant de jeux indés assez attendus, enfin une date pour Exhausted Man (25 juillet).

On sait aussi enfin quand sortira Romance of the Three Kingdoms 8 Remake (24 octobre), le Dragon Quest III HD-2D des fans de Zhuge Liang.

Pas de date pour Metal Slug Tactics (2024) mais un petit docu chez SNK pour discuter de l’héritage de la franchise.

Enfin, je note Paraside (2025) qui a l’air de reprendre en partie le concept du Solo Crisis de Quintet.

… Dont voici dix minutes d’une mission sur Tatooine. Je vous avoue que je n’ai pas trouvé ça palpitant, ni très impressionnant techniquement par rapport au magnifique Avatar du même studio, mais gageons que ça passe mieux quand on nage dans le bain des mésaventures de Kay Vess avec la pègre galactique. Les transitions stratosphériques chourrées à Starlink sont toujours aussi chouettes.

1 « J'aime »

Franchement, ouais, à fond.

2 « J'aime »

C’est non seulement l’EVO mais aussi le BitSummit Drift à Kyoto ce week-end, et Arc System Works a profité de l’occasion pour annoncer Downtown Special Kunio-kun no Sangokushi~dayo: Man’in Onrei!!, qui sera dispo en Occident sous le nom River City Saga: Three Kingdoms NEXT. Sortie prévue le 7 novembre sur Switch, Steam et PS4 – les mêmes machines pour le jeu dont c’est la suite directe.

Le premier Sangokushi~dayo s’arrêtait à la fin de la Falaise Rouge (comme souvent avec ce genre d’hommage) ; reste à voir si cette suite osera reprendre le roman jusqu’à la défaite de Guan Yu (donc Kunio) face à Lü Meng. Pour l’anecdote, il existe – comme souvent avec la Switch – une version anglophone physique du premier jeu, sortie uniquement en Asie et je crois uniquement sur Switch. Arc System Works n’en a clairement pas produit assez car j’ai mis deux ans à la trouver ! (Sans avoir à dépenser des fortunes chez les PlayAsia, s’entend.) À vrai dire je ne me souviens même plus si c’était à Taipei ou à Shanghai tellement j’ai enchaîné de tentatives infructueuses sur mon temps libre. Cette version inclut les deux chinois, le coréen et l’anglais.

Le 満員御礼 man’in Onrei du titre japonais est un terme assez rigolo, issu du sumo et du théâtre japonais, que je ne me souviens pas avoir vu dans un titre de jeu auparavant. C’est grosso modo le message de remerciement adressé aux spectateurs (ou collé à la va-vite sur les affiches de promotion) pour avoir vendu toutes les places de la performance du soir ; l’équivalent du petit sticker rouge « COMPLET! » qu’on voit parfois sur les affiches de théâtre dans le métro. Je suppose que c’est pour dire « ils sont tous là » sans copier le 全員参戦 zen’in sansen de Smash Bros.